Dispatch

Lancement des 16 jours d´activisme contre la violence à l´égard des femmes

25 November 2016

Ce vendredi 25 Novembre marque la Journée Internationale pour l’Elimination de la Violence à l’égard des Femmes, et le lancement des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre.

En 2016, les femmes sont encore sujettes à la violence, et l’égalité des genres n’est toujours pas réalisée dans bien des endroits. Une femme sur 4 en Haïti est confrontée à la violence au cours de sa vie. 40 % des ménages les plus touchées par l’ouragan Mathieu dans la région Sud ont à leur tête des femmes. Les femmes continuent à être sous-représentées dans la vie politique du pays, Haïti demeurant tristement un des 5 pays au monde où les femmes n’ont aucune représentation parlementaire 

Dans son  message pour l’occasion, le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon dit : « La violence à l’égard des femmes impose des coûts exorbitants aux familles, aux communautés et aux économies. [...] Le résultat se traduit par des souffrances considérables ainsi que par l’exclusion des femmes, qui se voient ainsi privées de la possibilité de jouer pleinement le rôle qui leur revient de droit dans la société. »

Que nous soyons des hommes ou des femmes, nous avons tous un rôle à jouer pour promouvoir la parité des sexes et soutenir ainsi les efforts de  Haïti afin d’éliminer la violence basée sur le genre,  améliorer l’accès des femmes à l’éducation, aux services de santé et à l’emploi et renforcer leur participation  dans la vie politique, institutionnelle et économique du pays. Notre slogan pour cette campagne: La participation des femmes pour rendre Haïti forte.

C’est ainsi que du 25 Novembre au 10 Décembre, les Nations Unies et leurs partenaires vont présider à  toute une série d’initiatives visant à soutenir l’objectif global de parité des genres. Patisipasyon Fanm = Ayiti Djanm, c´est le thème proposé pour Haïti par le Système des Nations Unies.