News

Les travaux de rénovation de la maternité de l’Hôpital Universitaire Justinien du Cap-Haïtien inaugurés officiellement

28 May 2019
La Sénatrice Dieudonne Luma Etienne, en compagnie du Représentant de l’UNFPA Haïti, Yves Sassenrath, remettant des kits de naissance à des femmes enceintes

Port-au-Prince, le 28 mai 2019 --- Sous l’impulsion de la Sénatrice Dieudonne Luma Etienne et avec l’appui de l’UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population, les travaux de rénovation de l’Hôpital Universitaire Justinien du Cap-Haïtien ont été officiellement lancés par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), le dimanche 26 mai 2019.

Ces travaux, qui ont démarré au niveau de la toiture du bloc ORL, se sont poursuivis notamment à la salle de pré-partum et au bloc sanitaire. En outre, la maternité est maintenant dotée d’un système d’énergie solaire parallèle et de nouveaux lits.

La Présidente de la Commission Equité de genre du Sénat a justifié l’accompagnement qu’elle a apporté à ces travaux par son attachement à une amélioration du secteur de la santé en Haïti. Dieudonne Luma Etienne a remercié l’UNFPA et son Représentant, Yves Sassenrath, qu’il a présenté comme un grand supporteur des actions pour la santé des femmes en Haïti.

Le Directeur départemental sanitaire du nord, Herns Robert Jasmin, s’est réjoui de l’engagement dont la Sénatrice Dieudonne Luma Etienne ne cesse de faire montre en faveur de la santé dans le département du nord, rappelant un récent appui que la Sénatrice avait fourni à l’hôpital Saint-Jean de Limbé.

Saluant le leadership de l’unique femme parlementaire au Sénat haïtien, le Représentant de l’UNFPA, Yves Sassenrath, a inscrit l’appui de son organisation à ces travaux dans le cadre de la lutte générale pour la réduction de la mortalité maternelle, dont le taux (529 décès pour 100 000 naissances vivantes) est le plus élevé de la région.

Outre le cofinancement des travaux de mise à niveau de la maternité, l’UNFPA a également mis à disposition un stock de kits de naissance à l’intention des femmes enceintes fréquentant cet établissement.  

La Représentante de l’ONU Femmes en Haïti, Dédé Ekoué, s’est félicitée de cette rénovation, rappelant que “la création d’un cadre attrayant pour recevoir et soigner les femmes enceintes est une obligation fondamentale qui implique la participation des acteurs nationaux et internationaux”.

Dans le département du nord, le pourcentage de naissances assistées par du personnel de santé qualifié est de 39,6%, soit en-dessous de la moyenne nationale qui est de 41,6%. Le pourcentage de naissances institutionnelles est de 37,6%, donc en-deça de la moyenne nationale de 39,4%. Le pourcentage de femmes ayant reçu un examen post-natal durant les 2 jours après l’accouchement est de 31,2% contre 31% la moyenne nationale.

En choisissant le dernier dimanche du moi de mai pour inaugurer les travaux de rénovation de la maternité de l’hôpital justinien du Cap-Haitien, la sénatrice Dieudonne Luma Etienne, de concert avec le MSPP, l’UNFPA et ONUFemmes, voulait célébrer la fête des mères sous l’angle du droit à la santé, du droit à la vie et du droit à la couverture universelle santé.

La mise à niveau de la Maternité de l’Hôpital Universitaire Justinien du Cap-Haïtien - le plus grand centre hospitalier du département du nord  - permettra une amélioration de la prise en charge des femmes et des mères dans la ville du Cap-Haïtien et dans tout le département, espère le Représentant de l’UNFPA.