You are here

21/07/2021

Les personnes déplacées dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince veulent être aidées. Avez-vous entendu la voix de celles qui sont les plus vulnérables ? Si oui, comment pouvons-nous nous assurer qu’elles retourneront chez elles en toute sécurité ?

Les conflits entre les gangs armés entraînent des déplacements internes massifs et accroissent les niveaux de violences contre les femmes et les filles. On estime à près de 1.5 million, le nombre de personnes affectées par les affrontements meurtriers entre gangs rivaux dans le Département de l’Ouest (Source OCHA).

35% des personnels médicaux ne peuvent accéder aux institutions sanitaires se trouvant à proximité des zones affectées par les affrontements. L’insécurité grandissante a occasionné la rupture de stock d’intrants liée au blocage routier et isolé ces institutions.

En pleine pandémie de Covid-19, 6500 femmes en âge de procréer sont sujettes dans les prochains mois aux violences sexuelles et 4,063 personnes pourraient être infectées par des maladies sexuellement transmissibles, notamment le VIH/Sida. Les personnes déplacées crient à l’aide !

Suit la page dédiée à l’événement sur : Situation des personnes déplacées et la réponse de l’UNFPA en Haïti

20/07/2021

Conflicts between rival gangs characterized by violence of all kinds lead thousands of people to move in the metropolitan area of Port-au-Prince. The rights of displaced people are systematically violated. UNFPA advocates for respect for the life and dignity of these people, especially women, girls and people with disabilities. 

Following is the page dedicated to the event on the : Situation of internally displaced persons and the UNFPA response in Haiti

 

27/05/2021

Danièle magloire nous rappelle que la lutte pour les droits des femmes est au coeur des droits humains en Haiti.

Dwa Fanm se Dwa Moun.

27/05/2021

Miss Fénelon, sage-femme professionnelle répond aux questions des femmes enceintes pendant la pandémie de COVID-19.

27/05/2021

Les sages-femmes et autres professionnels de la santé nous exhortent à nous protéger contre la Covid-19 en Haïti.

16/05/2020

 

 

Cette vidéo montre quelques moments d’un double événement ayant marqué la fin de l’année 2019 en Haïti : la restitution des engagements d'Haïti à Nairobi et la célébration des 50 ans de l’UNFPA. Cet événement organisé conjointement par le Ministère des Affaires Etrangères et l’UNFPA a rassemblé plusieurs officiels ainsi que bon nombre de représentants d’organisations internationales et de la société civile.

19/05/2020

This Covid-19 awareness video targets people living with HIV / AIDS (PLHIV). Her story was brought by Malia, an activist living with the human immunodeficiency virus (HIV) for several years.

This is a message from the Ministry of Public Health in collaboration with the National AIDS Control Program (PNLS) and with the support of UNAIDS and UNFPA.

In Haiti, nearly 20 people die every day from HIV / AIDS, according to the Mortality, Morbidity and Service Use Survey (EMMUS VI). Young people in general, but especially young women are among the most vulnerable and most affected by the virus.

18/05/2020

Cette vidéo de sensibilisation sur le Covid-19 vise les personnes vivant avec le VIH/SIDA (PVVIH). Son propos est porté par Malia, une activiste vivant avec le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) depuis plusieurs années.

Il s’agit d’un message du Ministère de la Santé Publique en collaboration avec le Programme National de Lutte Contre le Sida (PNLS) et avec le supportd’ONUSIDA et de l’UNFPA.

En Haïti, près de 20 personnes meurent chaque jour du VIH/Sida, d’après l’enquête sur la mortalité, la morbidité et l’utilisation des services (EMMUS VI). Les jeunes en général, mais particulièrement les jeunes femmes sont parmi les plus vulnérables et les plus touchées par le virus.

18/05/2020

This video shows the participation of midwives, led by a WHO / PAHO team, in a dressing and undressing simulation session with personal protective equipment (PPE). They were also able to make concrete proposals that will allow the MoH to be able to finalize the technical guides for health institutions and health departments.

It was during a training on services continuity in the COVID-19 context for midwives and reproductive health managers from the ten departments of the country organized by the Ministry of Public Health, with the technical suppor from UNFPA, the United Nations Population Fund, and financial support from “Global Affairs Canada”, May 7 and 8, 2020, in Port-au-Prince.

18/05/2020

Cette vidéo montre la participation des sages-femmes, sous la direction d’une équipe de l’OMS/OPS, à une séance de simulation d’habillage et déshabillage avec l’équipement de protection individuelle (EPI). Elles ont pu également faire des propositions concrètes qui permettront au MSPP de pouvoir finaliser les guides techniques à l’attention des institutions de santé et des directions sanitaires.

C’était lors d’une formation sur la continuité des services dans le contexte COVID-19 à l’intention des sages-femmes et responsables de santé reproductive au niveau des dix départements du pays organisée pal Ministère de la Santé Publique, avec le support technique de l’UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la population, et l’appui financier de “Affaires Mondiales Canada”, les 7 et 8 mai 2020, à Port-au-Prince.

Pages