Vous êtes ici

Population Et Développement

L’instabilité de la période a interdit le lancement du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH). L’appui de l’UNFPA a continué à consolider la préparation de l’opération. Il a également assuré un financement pour la future diffusion des informations collectées. 

Les phases de dénombrement et de post-dénombrement (traitement, analyse et diffusion) du recensement n’ont pas pu être lancées, en dépit du fait que toutes les activités de la phase pré-collecte sont déjà réalisées. L’incapacité de conduire les deux dernières étapes du projet de recensement est due aux crises multiformes que le pays connaît, y compris les instructions imposées par les autorités nationales pour faire face à la propagation de la Covid-19. Avec les contributions de l’UNFPA, le gouvernement haïtien et ses partenaires ne sont pas parvenus à mettre en place un système intégré de données nécessaires à la formulation, le suivi et l’évaluation des politiques publiques nationales. L’UNFPA a initié une série d’activités préparatoires en vue de renforcer le système statistique national à travers des actions axées sur la gouvernance, le renforcement de capacité, l’amélioration de la quantité et de la qualité de la production de statistique et la promotion de la culture et de l’utilisation des données statistiques.

L’UNFPA a obtenu des résultats satisfaisants en matière de renforcement des capacités nationales en termes d’intégration de la dynamique démographique, de la santé sexuelle et reproductive et de l’égalité de genre dans les politiques sectorielles d’Haïti.
L’UNFPA a fourni au gouvernement haïtien des appuis financiers et techniques ayant permis la production de documents de suivi des progrès nationaux en relation avec le Consensus de Montevideo et la CIPD25, la réalisation d’une mission en Afrique sur la capture du dividende démographique, la participation à des conférences latino-américaines et caribéennes sur les progrès et les défis nationaux en matière de population et développement.

L’UNFPA a fourni une contribution substantielle à la réalisation et l’analyse des données de l’EMMUS VI (2016-2017), laquelle est sans doute la source d’informations statistiques la plus actualisée du pays. L’EMMUS VI a amplement aidé les ministères et OCS à orienter leurs interventions visant la satisfaction des besoins de la population haïtienne dans le secteur de la santé. Le Gouvernement n’a cependant pas pleinement exploité l’analyse des données de l’EMMUS. 

L’UNFPA a par ailleurs appuyé avec succès la mise en œuvre et le suivi du Plan Stratégiques de Développement d’Haïti (PSDH), des ODD et du Consensus de Montevideo.