Actualités

« Célébrons les femmes innovatrices du monde entier qui éliminent les obstacles aux droits et aux choix et construisent un monde plus égalitaire »

8 mars 2019
Dr Natalia Kanem, Directrice exécutive de l’UNFPA

Port-au-Prince, 8 mars 2019 --- A l’occasion de la Journée Internationale des Femmes, le 8 mars, la Directrice exécutive de l’UNFPA, Dr Natalia Kanem, insiste sur l’opportunité que l’innovation offre aux femmes et filles pour qu’elles fassent valoir leurs droits et qu’elles réalisent leur plein potentiel.

« Il s’agit de créer des opportunités pour les femmes en matière d’éducation, de santé sexuelle et reproductive, d’emploi et de participation aux affaires de leurs communautés », déclare Dr Kanem.

Parmi les innovations pouvant aider les décideurs à cerner les besoins et à cibler les interventions pour atteindre les plus démunis, la Directrice exécutive a cité la nouvelle plateforme de données sur la population constituée par l’UNFPA. « En combinant différentes sources de données, cela peut aider à mettre en évidence, par exemple, les districts d'un pays où les taux de mariage d'enfants sont les plus élevés, ou ceux où la demande de contraceptifs dépasse l'offre », ajoute-t-elle.

Selon Dr Kanem, l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes sont essentielles, non seulement pour atteindre les objectifs de développement durable, mais aussi pour concrétiser la vision de la Conférence internationale sur la population et le développement de 1994, la CIPD, qui établissait un lien entre la santé procréative et les droits et le développement durable.

Face au constat que vingt-cinq ans après cet événement décisif, des centaines de millions de femmes n'ont toujours pas le pouvoir de décider, de par elles-mêmes, si elles veulent devenir enceintes, quand, avec qui ou à quelle fréquence, « l’UNFPA innove avec ses partenaires en ce qui concerne le choix de la contraception, la sécurité des naissances et la fin de la violence et des pratiques néfastes à l’égard des femmes et des filles », indique la Directrice exécutive.

« Des partenariats innovants, y compris avec le secteur privé, nous aident à lever les goulots d'étranglement et à renforcer les systèmes de santé afin d'améliorer la santé de la mère et du nouveau-né et d'élargir l'accès à la contraception », précise Dr Natalia Kanem.