Actualités

BAIE D´ORANGE : UNE ÉTINCELLE DE SATISFACTION DANS UN OCÉAN DE BESOINS

17 décembre 2014

Port-au-Prince, 17 décembre 2014 --- Le bâtiment de fortune abritant l´église Cœur de Jésus de la Pentecôte d´Haïti est saturé ce 16 décembre 2014. 

Des centaines de personnes y prennent place à tour de rôle pour participer à des séances d´information et de sensibilisation sur la planification familiale, et, en particulier, sur les bonnes pratiques pour éviter les grossesses précoces et non désirées, lesquelles sont fréquentes à Baie d´Orange. 

Les participants ont, entre autres, suivi attentivement un documentaire mettant à nu la réalité de cette localité enclavée de la commune de Belle-Anse, dans le Sud-Est d´Haïti. Cette réalité est marquée par une quasi-absence de services en santé sexuelle et reproductive et d´autres services de base comme l´eau et l´électricité. 

Après avoir utilisé à moult reprises ce film comme outil de sensibilisation et de plaidoyer, en Haïti et à l´étranger, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) ont jugé opportun, à la faveur du lancement du rapport sur l´état de la population mondiale 2014, de débattre de ce documentaire avec les principaux concernés, à savoir la population de Baie d´Orange.

 Parallèlement à la sensibilisation sur des questions qu´affronte au quotidien la population de Baie d´Orange, le MSPP et l´UNFPA ont cru bon d´y apporter une offre de services sous forme de clinique mobile.

¨Cette clinique mobile offre plusieurs catégories de services. Nous avons vu des bébés, des femmes enceintes, des adultes, des femmes ayant des besoins en planification familiale, etc. Nous allons voir si nous pouvons organiser de telles activités sur une base régulière¨, a fait savoir le Chef de la Direction de la Santé de la Famille (du MSPP), Dr Reynold Grand´Pierre. 

Cette offre de services devait démarrer à 9 heures du matin. Mais de longues files d´attente s´observaient dès 5 heures, comme pour témoigner des énormes besoins en matière de santé.

 Julienne est en attente de sa carte d´accès. Elle est accompagnée de ses sept enfants. ¨J´ai entendu que le Ministère de la Santé et l´UNFPA ont un hôpital gratuit. Le père de mes enfants n´est pas là. Je suis venue avec eux à cet hôpital. Je remercie de tout cœur le MSPP et l´UNFPA pour cet hôpital gratuit¨.

 Pour arriver à ausculter le maximum de patientes et patients, les professionnels de santé mobilisés ont dû faire tourner les différentes cliniques jusqu´à 9 heures du soir.

Résultats à la clef à l´issue de cette journée : environ 600 personnes sensibilisées en santé sexuelle et reproductive/planification familiale, 21 personnes ont bénéficié de méthodes contraceptives modernes, à savoir 15 DMPA ou injectables et 6 jadel (3 insertions et 3 retraits), 26 consultations prénatales, 120 consultations générales pour adultes, 90 consultations pédiatriques.

Un pari donc réussi pour cette clinique mobile que la population de Baie d´Orange souhaite voir s´organiser régulièrement, en attendant une solution durable, à savoir l´implantation d´un centre de santé à Baie d´Orange.