Déclaration

Briser le silence!

17 mai 2020

Déclaration de la Directrice exécutive de l'UNFPA, Dr Natalia Kanem, à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie.

 

«Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.» L'article 1 de la Déclaration universelle des droits de l'homme parle de l'universalité des droits de l'homme. Chacun, partout, y a droit, sans distinction ni discrimination d'aucune sorte.

 

Les lesbiennes, les gays, les bisexuels, les transgenres, les homosexuels et les intersexués (LGBTQI) figurent parmi les plus vulnérables et marginalisés dans de nombreuses sociétés et sont victimes de discrimination qui affecte négativement tous les aspects de leur vie. À l'heure actuelle, en raison de la pandémie de COVID-19, les personnes LGBTQI font partie des personnes à risque accru.

 

L'UNFPA s'est engagé à veiller à ce que les personnes LGBTQI ne soient victimes de discrimination ou craignent des représailles pour avoir cherché des soins de santé dans le cadre de la crise COVID-19.

 

Comme les systèmes et services de santé subissent une pression énorme dans le monde, cela a un effet considérable sur les groupes déjà marginalisés et exclus. Dans les pays où les relations homosexuelles sont criminalisées ou les personnes transgenres sont ciblées, les gens peuvent éviter les tests et les traitements par crainte d'être arrêtées ou de subir des violences.

 

Étant donné les restrictions de rester à la maison dans de nombreux endroits, les jeunes et les adultes LGBTQI peuvent être confinés dans des environnements hostiles avec des membres de la famille ou des cohabitants non favorables, augmentant ainsi leur exposition à la violence, l'anxiété, la peur et la dépression.

 

En ce 30e anniversaire de la Journée internationale contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie, l'UNFPA souligne a nécessité de briser le silence.

 

Personne ne devrait souffrir de stigmatisation ou de discrimination au travail. Créer un lieu de travail sûr où chaque personne se sent incluse et valorisée peut libérer le potentiel incroyable de chacun de nous. L'UNFPA continuera de défendre ces valeurs essentielles avec notre personnel, nos collègues, nos partenaires d'exécution et les personnes que nous servons. Notre annuaire mondial de l'UNFPA, par exemple, propose désormais des options de profil afin de refléter avec plus de précision et de respect la diversité de genre de notre personnel, dont certains ne s'identifient ni comme des femmes ni comme des hommes.

 

L'UNFPA, l'agence des Nations Unies pour la santé sexuelle et reproductive, s'est engagée à répondre aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des personnes ayant des orientations sexuelles, des identités de genre, des expressions de genre et des caractéristiques sexuelles diverses. Ensemble, promouvons une société exempte de toute forme de discrimination et de harcèlement afin que chacun, partout dans le monde, puisse vivre et travailler dans la sécurité et la dignité.