Déclaration

L'accès universel à la santé sexuelle et reproductive - la clé de l'égalité des sexes

8 mars 2017

Déclaration du Directeur Exécutif de l'UNFPA, Dr. Babatunde Osotimehin, à l'occasion de la Journée Internationale de la Femme, le 8 mars 2017

L'égalité entre les sexes est un droit humain. Les femmes ont le droit de vivre dans la dignité et à l’abri de la misère, de la peur et la discrimination. L'égalité des sexes est également essentielle au développement durable, à la paix et à la sécurité. Ce n'est pas seulement une question qui concerne les femmes. C'est une question pour toute l'humanité.

Malheureusement, en dépit de certains progrès, le monde a encore beaucoup de chemin à parcourir pour parvenir à une pleine égalité des sexes.

Prenons par exemple le fait que chaque année, des dizaines de milliers de filles sont forcées au mariage d'enfants - près d'un tiers d'entre elles avant l'âge de 15 ans. Ou qu'une femme sur trois connaît une violence sexuelle au cours de sa vie. Quelque 200 millions de femmes et de filles ont subi des mutilations génitales féminines. Et il ya 225 millions de femmes qui veulent la planification familiale moderne, mais ne l'obtiennent pas, et sont donc incapables de choisir si ou quand elles veulent avoir des enfants.

La communauté mondiale a l'obligation de faire progresser le nouvel agenda pour le développement durable, qui consacre l'égalité entre les sexes comme l'un de ses objectifs. La capacité des femmes et des filles à exercer leurs droits fondamentaux, y compris leur droit à la santé sexuelle et reproductive, est une condition préalable à la réalisation des objectifs de développement durable.

Des études ont montré clairement que la planification familiale est le meilleur investissement que les pays peuvent faire pour le développement humain.

Assurer un accès universel à la planification familiale volontaire implique de placer les femmes et les filles les plus pauvres, les plus marginalisées et les plus exclues, en tête de nos efforts, en particulier dans les situations de conflit et de fragilité.

Les femmes et les filles qui peuvent faire des choix et contrôler leur vie reproductive sont mieux en mesure d'obtenir une éducation de qualité, de trouver du travail décent et de prendre des décisions libres et éclairées dans tous les domaines de la vie. 

Leurs familles et leurs sociétés se portent mieux financièrement. Leurs enfants, s'ils choisissent de les avoir, sont en meilleure santé et mieux éduqués, aidant à briser la spirale de la pauvreté qui piège des milliards et déclencher un cycle de prospérité qui transforme les générations futures.

L'UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population, est pleinement engagé à assurer les droits des femmes et des filles aux services de santé sexuelle et reproductive, y compris la planification familiale. À l'occasion de cette Journée internationale de la femme, nous exhortons la communauté mondiale à se joindre à nous. Ensemble, nous pouvons faire un grand bond en avant qui sauve des vies, donne du pouvoir aux femmes et aux filles, fait progresser l'égalité entre les sexes et assure un avenir plus prospère et durable pour nous tous.